AccueilAccueil  La GazetteLa Gazette  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
AccueilAccueil  La GazetteLa Gazette  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Une douce mélodie Ft. Jade E. Black
une Gryffondor
Arya Lestrange
une Gryffondor
Messages : 59
Date d'inscription : 18/11/2018

Gallions : 790
Rédigé le Sam 1 Déc - 16:23
La journée avait été particulièrement dure pour Arya, entre les cours et ses devoirs, elle n'en pouvait décidément plus aujourd'hui. Son sac sur l'épaule, elle ne désirait à cet instant précis plus qu'une seule chose : se détendre, mais surtout elle voulait penser à autre chose. Complètement dans les nuages, elle ne remarqua d'ailleurs que très tardivement que ses jambes l'avaient emmenés au cinquième étage, là où se trouvait la salle de musique. Au point où elle en était, elle continuait alors sa route jusqu'à ladite pièce, cela allait lui faire beaucoup de bien.

Face à la porte, elle l'ouvrit, par chance, elle était seule. Elle déposa ses affaires sur l'une des tables et elle prit bien vite la direction du seul piano qui se trouvait dans cette pièce, elle avait besoin de faire virevolter ses doigts sur un clavier. Après avoir ouvert le clapier, elle s'installa. Après avoir pris une inspiration, elle débuta sa mélodie, une mélodie qu'elle avait elle-même inventé. Elle la connaissait par cœur et elle n'avait pas besoin de partition pour la jouer puisqu'elle venait tout simplement du cœur. Elle aurait même pu fermer les yeux, elle ne se serait point trompée de touche.
Elle poursuivit tout en essayant de se laisser porter par la mélodie, elle parvint à le faire et à penser à tout autre chose.

Pendant ce temps, elle ignorait encore qu'elle était à cet instant précis observer. La personne qui l'écoutait allait-elle finir par se manifester ?
Revenir en haut Aller en bas
une Serpentard
Jade E. Black
une Serpentard
Messages : 439
Date d'inscription : 15/11/2018

Gallions : 1138
Localisation : Sur le trône.

Rédigé le Mer 5 Déc - 18:52
Comme à son habitude, Jade avait passé la journée en dehors des classes de cours. On ne savait pas comment, ni pourquoi mais la jeune femme s'arrangeait toujours pour en être dispensée. On pourrait même croire qu'elle n'était plus élève à Poudlard mais plutôt un élément faisant partit du décor. En effet, elle se comportait comme un portrait : elle allait et revenait dans les couloirs de l'école comme bon lui semblait. Ses proches s'inquiétaient des conséquences de son comportement, ils redoutaient un échec scolaire. Ce qu'ils ne savent pas, c'est qu'une fois seule dans le dortoir de sa salle commune, Jade retravaillait ses cours et faisait ses devoirs.

Alors qu'elle se promenait dans les couloirs du château à la recherche d'une nouvelle occupation, Jade entendit une douce mélodie provenant d'une salle non loin de là où elle se trouvait. Jade tendit l'oreille et se laissa guider vers le son ensorceleur. Il n'y avait pas beaucoup d'élèves, en dehors de la chorale, qui appréciaient la mélodie d'un instrument de musique et Jade était intriguée. Elle voulait savoir qui, dans cette école, maniait si bien le piano. Bien sûr, il pouvait s'agir d'un simple sort qui animait l'instrument mais Jade était persuadée que la musique qu'elle entendait était naturelle et non le fruit d'un coup de baguette magique. La jeune femme s'élança à travers le long couloir, traversant différentes portes, tournait çà et là pour au final se retrouver face à une petite porte en bois d'où émanait la musique.

Jade poussa la porte sans faire de bruit et resta dans l'encadrement à observer de dos, la jeune élève qui, les mains sur les touches de piano, produisait un son enchanté. Celle-ci portait un uniforme de Gryffondor et semblait avoir le même âge que Jade. La jeune vert et argent s'approcha d'un pas léger, en silence. Elle observait les doigts fins de l'élève se mouvoir sur les touches blanches et noires de l'instrument à queue. A la fin du morceau, elle se mit à applaudir. Elle ne dit rien, elle resta simplement là, à l'observer en tapant dans les mains.
Revenir en haut Aller en bas
une Gryffondor
Arya Lestrange
une Gryffondor
Messages : 59
Date d'inscription : 18/11/2018

Gallions : 790
Rédigé le Mar 11 Déc - 20:49
Suite à cette journée des plus éprouvantes, Arya était tranquillement en train de se détendre dans la salle de musique. Grande virtuose, la jeune demoiselle parvenait à jouer son morceau préféré sans partitions, les yeux fermés. Elle était portée par la magnifique mélodie qu'elle produisait, elle parvenait à en oublier l'ensemble de ses soucis de la journée. Elle ignorait encore cependant qu'elle était à cet instant précis écouter. Elle aurait encore pu y jouer pendant des heures, mais elle dut mettre fin à cette si douce et belle mélodie en la concluant telle une véritable pianiste en herbe.

Encore dans un état second, la jeune femme fut cependant très vite ramenée à la réalité par un élève du château qui venait tout simplement d'applaudir. Surprise, elle l'était, mais elle restait tout de même très flattée que quelqu'un ait pu apprécier son morceau. Elle entreprit rapidement de se retourner afin de découvrir l'identité de cette personne. Elle put bien vite constater qu'il s'agissait d'une élève de la maison Serpentard. Son visage lui était quelque peu familier, mais pour l'instant elle entreprit de ne rien dire tout en essayant d'engager dans un premier temps la conversation : « Bonjour, je ne pensais pas avoir joué autant de temps j'en suis désolée, tu désirais utiliser la salle ? » demanda-t-elle tout simplement, puis elle reprit : « On se connaît non ? Tu es dans la même classe que moi il me semble ? On se s'est cependant jamais parlé, moi je m'appelle Arya, enchantée » conclut-elle le sourire aux lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
une Serpentard
Jade E. Black
une Serpentard
Messages : 439
Date d'inscription : 15/11/2018

Gallions : 1138
Localisation : Sur le trône.

Rédigé le Dim 27 Jan - 20:27
UNE DOUCE MÉLODIE
Ft. Jade E. Black



La dernière fois que Jade a vu un instrument de musique, c'était lorsque sa mère en jouait dans le salon, lorsqu'elle était petite. Après le décès de sa mère, Jade évitait la cave où trainaient tous les affaires musicales. Elle n'avait cependant pas arrêté d'écouter de la musique classique ! Lorsqu'elle avait 15 ans, Jade était partie à Maastricht avec son père pour voir le célèbre André Rieu sur scène.

Lorsqu'Arya se présenta, Jade tendit immédiatement sa main. Elle était contente d'avoir rencontré une musicienne et ça se voyait sur son visage qui rayonnait de bonheur.

« - Enchantée Arya, moi c'est Jade. »

Gênée, Jade était incapable de continuer la discussion. Pour une fois, c'était elle la timide. La performance d'Arya l'avait impressionnée, ce qui n'était pas habituel. Normalement, ce sont les autres qui sont impressionnés de se trouver face à Jade, de lui parler ou encore simplement de croiser son regard. Cette fois ci c'était le contraire et Jade en était déstabilisée. Elle ne savait pas comment réagir, s'il fallait qu'elle lui montre qu'elle avait aimé le morceau, la complimenter ou simplement applaudir une seconde fois. Un silence s'était installé et Jade était de plus en plus inconfortable. Ne supportant plus le malaise, Jade prit les devants.

« - D...Dis ? Tu veux bien jouer un autre morceau ? Je ne veux pas te déranger ou… Ou te gêner ou quoi que ce soit mais j'aimerais t'entendre jouer encore une fois. Ça te dit ? »

Jade ne savait pas si c'était trop demandé pour Arya ou si c'était normal mais il fallait qu'elle lui demande. C'était la première fois que Jade rencontrait une musicienne et c'était peut-être la dernière. Elle avait envie de garder contact avec la jeune Gryffondor et pourquoi pas devenir amies ? Après une grosse minute de réflexion, Jade chassa ces idées de sa tête et afficha un grand sourire.



Revenir en haut Aller en bas
Rédigé le
Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Petit travail au black
» Douce Missive... [Shaelyss]
» black pearl raffle
» SLADE JADE KITAGAWA. (100%). finished.
» La nuit est si douce en Assar | Pierrick


Hogwarts :: Poudlard Intérieur :: le cinquième étage